Ouvrir le menu principal

Page:Verlaine - Œuvres complètes, Vanier, III.djvu/68

Cette page a été validée par deux contributeurs.
58
DANS LES LIMBES


Mon cœur qui t’a donné ma vie,
Mon âme dont tu tiens les sceaux !
Pardon pour mes péchés d’envie,
De colère, et tous crimes sots.

D’ailleurs je les expie assez
Toutes ces mes infractions
Loin de toi, sauf en laps pressés.
Par de telles privations !