Ouvrir le menu principal

Page:Verlaine - Œuvres complètes, Vanier, III.djvu/427

Cette page a été validée par deux contributeurs.


LVIII

AUTRE CHANSON POUR BOIRE


À Léon Vanier.


Je triomphe et j’ai ce Schiedam,
(Qui ne me vient point d’Amsterdam,
Mais de la Haye),
Et j’en ai bu beaucoup, beaucoup,
Trop peut-être et j’ai vu le loup
Sauter la haie.

La haie, hélas ! de ma raison
Sauter et fuir à l’horizon,
Tel un cortège,
À lui tout seul, ce loup, de loups
Et jadis : il me serait doux,
Puisque m’assiège