Ouvrir le menu principal

Page:Verlaine - Œuvres complètes, Vanier, III.djvu/400

Cette page a été validée par deux contributeurs.



XLIII

RASTAS


« S’ennu Ver » pris pour s’ennuyer, dans ce vers de V. H. (Chansons des Rues et des Bois), par M. Jean Moréas, à cause de son romanisme, lors latent.

S’adresser, pour plus mûrs renseignements, à M. Raymond de la Tailhède.


Garibaldi m’ennuie
Comme la pluie.
Mais Machin ! m’ennu Va,
— Tel Moréa.

Guillaume Deux m’assomme,
Tels deux Guillaume,
À force d’être chic
Comme mastic.

Il a trop d’uniformes !…
Eux, les Romans
Ils mettent trop de formes
Et de romans