Ouvrir le menu principal

Page:Verlaine - Œuvres complètes, Vanier, III.djvu/40

Cette page a été validée par deux contributeurs.
30
élégies


MOI

Ici ? Toi. Qui donc est raisonnable ici ?Peut-être ?…

TOI

Pas de peut-être ! Moi. Qu’il en soit autrement,
Je m’en moque. Je suis le maître absolument
Et je n’ai plus besoin de mamours, ni d’astuces,
J’espère, pour être obéie, — et que tu dusses
En maugréer, fais-le, mais, encor, pas trop haut.
Or je veux de l’argent. Beaucoup ! Puis il m’en faut
Tout de suite ; donne à l’instant et puis turbine !
C’est ton petit devoir d’esclave et de machine :
Encore bien heureux de le faire pour moi.

MOI

D’accord. Combien veux-tu ?

TOI

D’accord. Combien veux-tu ?Tout ce que tu as sur toi.
Chez toi, chez moi plutôt.

MOI

Chez toi, chez moi plutôt.Prends.

TOI

Chez toi, chez moi plutôt. Prends.Donne,

MOI

Chez toi, chez moi plutôt. Prends. Donne,Voilà, chère.

TOI

Et maintenant faisez le beau, baisez mémère.