Ouvrir le menu principal

Page:Verlaine - Œuvres complètes, Vanier, III.djvu/393

Cette page a été validée par deux contributeurs.
383
invectives


Et j’implore, en ma joie amère
De voir s’abîmer ce pays
Dans ces opprobres inouïs,
La France, l’éternelle mère !