Page:Verlaine - Œuvres complètes, Vanier, III.djvu/376

Cette page a été validée par deux contributeurs.



XXVII

BALLADE EN FAVEUR
DE
LÉON VANIER ET Cie


Ce que j’aime, Dieu seul le sait.
Autant que le diable l’ignore…
J’aime d’abord ce qui me fait
Plaisir, — puis ce qui presque encore
(Telles, pillules que l’on dore)
Me fait mal, peine, doute ou peur.
Mais, mes amis, ce que j’adore
Surtout, ce sont mes éditeurs.

J’aime la femme, — un fait, ce l’est
Indubitable, — comm’ j’abhorre
(Avec apocope) le laid !
J’aime l’absinthe bicolore :