Page:Verlaine - Œuvres complètes, Vanier, III.djvu/360

Cette page a été validée par deux contributeurs.



XIX

AUTRE MAGISTRAT


Je veux pour proclamer dignement ses louanges,
M’aider du sistre d’or ainsi que font les anges
Célébrant le Seigneur,
Et poète sans frein, plein d’un noble délire,
Chanter, m’accompagnant aux cordes de la lyre,
Une ode en son honneur.

Car il est grand, malgré son nom. Vastes contrastes :
Grand, Petit. Et je veux choisir entre ses fastes
Un haut fait de renom…
C’était voilà longtemps, environ quatre lustres,
Deux voyageurs alors, ni l’un ni l’autre illustres,
Riches, je crois que non.

S’arrêtèrent dans un buffet, dans une gare,
Et ma foi, las et soûls de toute la bagarre
D’un train à bon marché,