Ouvrir le menu principal

Page:Verlaine - Œuvres complètes, Vanier, III.djvu/350

Cette page a été validée par deux contributeurs.



XIV

ARCADES AMBO


H. Fouquier, sans nul orthographe,
Ne me trouve pas vertueux
Suivant la guise de ses vœux,
Et signe ce de son paraphe

H. Fouquier, sans nulle vergogne,
Estime trop insuffisant
Mon style ancien et le présent,
Et rien n’est égal à sa rogne.

H. Fouquier auquel H. Feydeau
Légua sa veuve avec des rentes
Trouve « plutôt indifférentes »,
(Anglice) très loin du vrai beau