Ouvrir le menu principal

Page:Verlaine - Œuvres complètes, Vanier, III.djvu/336

Cette page a été validée par deux contributeurs.


VI

PORTRAIT ACADÉMIQUE


Fleur de cuistrerie et de méchanceté
Au parfum de lucre et de servilité,
Et pousse en plein terrain d’hypocrisie.

Cet individu fait de la poésie
(Qu’il émet d’ailleurs sous un faux nom « pompeux »
Comme dit Molière à propos d’un fossé bourbeux[1],)

Sous l’empire il émargea tout comme un autre,
Mais en catimini, car le bon apôtre
Se donnait des airs de farouche républicain :


  1. Je sais un paysan qu’on appelait Gros Pierre
    Qui n’ayant pour tout bien qu’un seul quartier de terre
    Y fit tout à l’entour faire un fossé bourbeux
    Et de Monsieur de L’Isle en prit le nom pompeux.
    (École des Femmes.)