Ouvrir le menu principal

Page:Verlaine - Œuvres complètes, Vanier, III.djvu/317

Cette page a été validée par deux contributeurs.
307
chair


Pauvre vieux cœur pourtant si vieux, si dégoûté
De tout, hormis de cette éternelle Patrie.
Liberté ! Égalité ! Fraternité ?
Non ! pas possible !… Enfin, enfants de la Patrie,

Allez, — et tâchez donc de sauver la Patrie.


Paris, 17 novembre 1894.