Ouvrir le menu principal

Page:Verlaine - Œuvres complètes, Vanier, III.djvu/248

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
238
épigrammes


Femme, sois à ce héros qui bute
D’avoir marché sans cesse en avant,
L’huile sur son corps après la lutte,
— Plus du clairon fou : la molle flûte !
La paix dans son cœur dorénavant.