Ouvrir le menu principal

Page:Verlaine - Œuvres complètes, Vanier, III.djvu/227

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


I


I


Remis de ses émotions,
N’ayant gardé des passions

Que de la force et de la ruse,
Le poète à présent s’amuse...

Il jouira du beau, du bien,
S’enquêtant de tout et de rien...

Pourvu que tout soit quelque chose
Et que rien au bout ne s’oppose,

Au but qu’il poursuivait jadis
Avec des élans d’Amadis,

Vers quoi désormais il chemine,
Bon chanoine en de chaude hermine,