Ouvrir le menu principal

Page:Verlaine - Œuvres complètes, Vanier, III.djvu/216

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


CII

GABRIEL DE YTURRY


Yturry ! C’est un nom terrible,
Évocation de Pyrénées
Prises, reprises, rançonnées
Par un chef au visage horrible.

Œil de feu sous le sombrero
Il se moque un peu du bourreau,
Tel le torero du taureau.
Balles pleuvent comme d’un crible,

Femmes se sauvant, dépeignées,
Par quels bras affreux empoignées.
Tout voyageur est une cible…

Fi ! c’est le Cavalier exquis
Tout à l’ami qu’il a conquis
Parmi quelques Amaéguis.