Ouvrir le menu principal

Page:Verlaine - Œuvres complètes, Vanier, III.djvu/178

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


LXIX

À RAYMOND MAYGRIER


« … L’histoire véridique
De la langouste atmosphérique. »
(L’Œil crevé.)


Comme la langouste d’Hervé
« Qui portait l’herbe magique,
« Sur sa croupe magnétique »
Mieux que la langouste d’Hervé,

Que ce crustacé controuvé,
Vous possédez l’art magique
Et même le magnétique…
Fi d’un crustacé controuvé !

Puis, vous êtes graphologue,
Et démêleriez, tonnerre ! une églogue
Dans un grimoire où Nostradamus perdrait son latin.

Bon Maygrier, sorcier rose,
Magicien blanc sans rien de morose,
Dites, prédisez-moi quelque plus sortable destin.