Ouvrir le menu principal

Page:Verlaine - Œuvres complètes, Vanier, III.djvu/154

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


LIII

À E ***


I


Lorsque nous allons chez Vanier
Dans des buts peu problématiques,
Tu portes un petit panier
Moins plein d’objets aromatiques,

Persil, cerfeuil, ès-authentiques
Torsades d’un savant vannier
Et tels bouquins pour les boutiques
Que le Quai ne peut renier,

Moins plein, dis-je, de toutes choses
Que de ceci : soucis moroses,
Querelles affreuses, raisons

Mauvaises, à jeter en Seine,
Si qu’au retour, sans plus de scène,
Tout bonnement nous nous baisons.