Ouvrir le menu principal

Page:Verlaine - Œuvres complètes, Vanier, II.djvu/62

Cette page a été validée par deux contributeurs.
52
amour

Votre amour, Mère tendre, et votre culte tendre.
Ah ! vous aimer, n’aimer Dieu que par vous, ne tendre
À lui qu’en vous sans plus aucun détour subtil,
Et mourir avec vous tout près.
Et mourir avec vous tout près. Ainsi soit-il !