Ouvrir le menu principal

Page:Verlaine - Œuvres complètes, Vanier, II.djvu/335

Cette page a été validée par deux contributeurs.
325
chansons pour elle


Ces réflexions me coûtent beaucoup,
Mais ce soir je suis d’une humeur de loup.
Excuse, si mon discours va si rogue,
Mais ce soir je suis d’une humeur de dogue.

· · · · · · · · · · · · · · · · · · · ·

Bah ! buvons pas trop (s’il nous est possible),
Ma bouche est un trou, la tienne est un crible.
Dieu saura bien reconnaître les siens.
Morale : surtout baisons-nous — et viens !