Ouvrir le menu principal

Page:Verlaine - Œuvres complètes, Vanier, II.djvu/294

Cette page a été validée par deux contributeurs.
284
parallèlement



Puis la verdure et le ciel et les types
Et la rivière obscène et molle, avec
Des gens trop beaux, leur cigare à leur bec :
Épatants ces metteurs-au-vent de tripes !