Ouvrir le menu principal

Page:Verlaine - Œuvres complètes, Vanier, II.djvu/236

Cette page a été validée par deux contributeurs.


FILLES

I

À LA PRINCESSE ROUKINE

« Capellos de Angelos. »
(Friandise espagnole.)


C’est une laide de Boucher
Sans poudre dans sa chevelure,
Follement blonde et d’une allure
Vénuste à tous nous débaucher.

Mais je la crois mienne entre tous
Cette crinière tant baisée,
Cette cascatelle embrasée
Qui m’allume par tous les bouts.

Elle est à moi bien plus encor
Comme une flamboyante enceinte
Aux entours de la porte sainte,
L’alme, la dive toison d’or !