Ouvrir le menu principal

Page:Verlaine - Œuvres complètes, Vanier, II.djvu/153

Cette page a été validée par deux contributeurs.
143
bonheur

Tout à fait incapable de n’aimer
        Qu’à les voir belles.
Qu’à les trouver bonnes et de n’aimer
        Qu’elles en elles,
Et le pesant si léger que ce n'es
        Rien de le dire,
Te dispenseront, tous comptes au net,
        De leur sourire.
Et te voilà libre, à dîner, en roi.
        Seul à ta table,
Sans nul flatteur, quel fléau pour un roi,
        Plus détestable ?
L’assassin, l’escroc et l’humble voleur
        Qui n’y voient guère
De nuance, t’épargnent comme leur
        Plus jeune frère.
Des vertus surérogatoires, la
        Prudence humaine,
(L’autre, la cardinale, ah ! celle-là
        Que Dieu t’y mène !)
L’amabilité, l’affabilité
        Quasi célestes,
Sans rien d’affecté, sans rien d’apprêté,
        Franches modestes,
Nimbent le destin, que Dieu te voulut
        Tendre et sévère.
Dans l’intérêt surtout de ton salut,
        À bien parfaire