Ouvrir le menu principal

Page:Verlaine - Œuvres complètes, Vanier, I.djvu/186

Cette page a été validée par deux contributeurs.


Le train glisse sans un murmure,
Chaque wagon est un salon
Où l’on cause bas et d’où l’on
Aime à loisir cette nature.
Faite à souhait pour Fénelon.


Août, 1872.