Ouvrir le menu principal

Page:Verhaeren - Poèmes, t1, 1895, 2e éd.djvu/79

Cette page a été validée par deux contributeurs.



SAIS-JE OÙ ?


C’est quelque part en des pays du Nord — le sais-je ?
C’est quelque part sous des pôles aciéreux,
Où les blancs ongles de la neige
Griffent des pans de roc nitreux.

Et c’est grand gel — reflété brusquement
En des marais d argent dormant ;
Et c’est givre qui grince et pince
Les lancettes d’un taillis mince.

Et c’est minuit ainsi qu’un grand bloc blanc.