Page:Verhaeren - Les Tendresses premières, 1904.djvu/38

Cette page a été validée par deux contributeurs.



Ceux qui ne l’ont pas aperçu
Quand, vers le soir, sonnent les cloches,
C’est qu’ils eurent leurs yeux en poche.
Mais les enfants, eux tous, l’ont vu
— Prince de rêve et de fortune —
Traversant l’air superbement,
Avec sa bête en diamant
Et son manteau de clair de lune.


Son chef arbore un turban bleu
Comme le front d’un vieux roi-mage ;
C’est un géant sur les images
Qu’on vend, dans les quartiers pouilleux
D’Hasselt, de Mol, d’Anvers, de Lierre ;
De sa main gauche, il tient des fouets
Et de sa droite un lot de jouets
En bois léger, en carton-pierre.
Il en a plein trente paniers,
Il en a plein vingt sacs de toile,
Et l’on prétend, qu’en chaque étoile,
Il en a plein trois cents greniers.