Ouvrir le menu principal

Page:Verhaeren - Les Aubes, 1898, éd2.djvu/144

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


J’ai soulevé la foule et ses forces fécondes
Des bas-fonds de l’instinct, jusques au seuil
Immense et radieux de mon orgueil…


CLAIRE, (apparaissant)


Hérénien ! Hérénien ! Des gens armés surveillent la maison. Ils te
tueront, si tu sors.


HÉRÉNIEN


Allons donc ! Habille l’enfant. (Nouvelle fusillade).


CLAIRE


Les coups de feu se rapprochent du carrefour.


HÉRÉNIEN


Habille l’enfant.


CLAIRE


On te guette ; on t’attend ; on veut ta vie…


HÉRÉNIEN


Habille l’enfant.

Elle va chercher l’enfant, qui tremble, le prend dans ses bras et le protège.