Page:Verhaeren - Les Aubes, 1898, éd2.djvu/103

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Régence, même quand elle promet tout, quand elle abandonne tout, retient la moitié dans ses manches comme les forains et les jongleurs. C’était vraiment fou d’aller vers l’Aventin ! Mais il me fallait le peuple, il me fallait mon peuple et sa ferveur, pour nous entendre avec les assiégeants.




CLAIRE


Comme te voilà raisonnable !


HÉRÉNIEN


M’a-t-elle superbement berné la Régence ! Ses gens chamarrés et nuls, mesurant mon ambition à la leur, sont arrivés ici, m’offrir un bloc de sa puissance en ruine, — comme si des hommes pareils à moi ne conquéraient point leur place, eux-mêmes, devant tous. Ils s’en sont allés par cette porte — valets qu’on chasse — et depuis, ma perte les passionne. Ils n’ont plus que quelques jours à vivre et leur rage à m’abattre les distrait seule de leur agonie. Ah ! si le peuple savait ! J’ai contre moi toutes les apparences. Je me suis fié à quelque pauvre écrit, à quelque