Page:Verhaeren - Les Ailes rouges de la guerre, 1916.djvu/255

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



Ô peuple de héros par la mort transformés,
Vous nous conseillerez ce qu’il nous faudra faire,
Puisqu’au fond de la tombe et de la nuit, sous terre,
Vous êtes la clarté de l’ombre où vous dormez.