Page:Verhaeren - Les Ailes rouges de la guerre, 1916.djvu/223

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


HAMBOURG


Qu’elle était large et belle, assise au bord des mers,
La grand’ville levant cent tours sur ses épaules,
Où les hommes de l’équateur et des deux pôles
Se rassemblaient et trafiquaient de l’univers.

Un maître sombre et fort [1] y dressait sa statue ;
Sur une épée énorme il maintenait ses poings ;
Ses yeux en granit pâle y semblaient les témoins
D’une dépouille immense à ses pieds rabattue.

  1. Bismarck.