Ouvrir le menu principal

Page:Verhaeren - La Guirlande des dunes, 1907.djvu/71

Cette page a été validée par deux contributeurs.


L’Été dans les Dunes


C’est à mi-côte :
La fleur de Pentecôte,
Après la fleur de Pâque y pousse
Parmi les mousses.

C’est à mi-côte, au flanc des dunes ;
La hune
Des bateaux blancs s’érige au loin, là-bas ;
Le ciel est bleu et l’horizon lilas,
Le village repose : et, sur les ailes
Du vieux moulin paralysé,
On écoute jaser,
À menu bec, les hirondelles.