Ouvrir le menu principal

Page:Verhaeren - La Guirlande des dunes, 1907.djvu/46

Cette page a été validée par deux contributeurs.


Au Cimetière


Avec en main de la lumière
Qui balançait son pas,
Le fossoyeur du village, là-bas,
Le soir, gagnait le cimetière,
Où longuement, de haut en bas,
Pendait un Christ en croix.

Vers les défunts saignait la croix,
Vers les défunts saignait l’effroi,
Vers les défunts saignaient les mains
Du Christ immense et surhumain.