Ouvrir le menu principal

Page:Verhaeren - James Ensor, 1908.djvu/201

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Le boulevard à Ostende.  
Les indécises. (Série d’études.)
 
PASTEL.
 
Les amoureux. à M. Ernest Rousseau, Bruxelles.
 
DESSINS.
 
Combat de soudards.
Vases.
Démons me turlupinant.
Promeneurs. à M. Blatter, Paris.
Descente de croix.
Portrait. à M. Johanida.
 
1886 Études de lumière.
Enfants à la toilette. à M. A. Lambotte, Anvers.
Lisière du bois d’Ostende. à M. R. Goldschmidt, Bruxelles.
Études locales.
Fleurs et fruits.
Squelette et pierrots.
Nature morte.
Les lilas.
 
DESSINS REHAUSSÉS.
 
Le cauchemar.
Le rêve.
 
DESSINS.
 
Les auréoles du Christ ou les sensibilités de la lumière.
La gaie : L’adoration des bergers.
La crue : Jésus montré au peuple.
La vive et rayonnante : L’entrée à Jérusalem.
La triste et brisée : Satan et les légions fantastiques tourmentent le Crucifié.
La tranquille et sereine : La descente de croix.
L’intense : Le Christ montant au ciel.
Le Christ veillé par les anges.