Page:Variétés Tome VI.djvu/131

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Quatrains au Roy sur la façon des harquebuses et pistolets, enseignans le moyen de recognoistre la bonté et le vice de toutes sortes d’armes à feu, et les conserver en leur lustre et bonté, par François Poumerol, arquebusier.
À Paris, pour l’autheur, chez Pierre Rocolet, au Palais.
M. DC. XXXI1.

À l’Occasion.

Occasion, qu’à moy t’es souvent presentée,
Lorsque, pour mon malheur, ne t’ayant souhaittée,
Jeune, je ne daignois de te prendre aux cheveux ;
Ores que je suis vieil et que je te souhaitte,
Si jamais tu reviens t’offrir dans ma logette,
À tes offres soudain j’attacheray mes vœux.



1. Nous ne connoissons ce livre que par l’exemplaire qui se trouve à la bibliothèque de l’Arsenal. Il eut pourtant deux éditions ; la seconde, très augmentée, se trouve aussi, mais sans