Page:Vanloo, Leterrier et Tréfeu, Le Voyage dans la Lune, 1877.djvu/27

Cette page a été validée par deux contributeurs.


à résoudre est celle-ci : Croyez-vous qu’il soit possible d’aller dans la lune ? (Silence.) Monsieur Coëfficient, vous avez la parole.


CŒFFICIENT, se levant.

Messieurs ! à cette question : Peut-on aller dans la lune ? je réponds : non ! et je me base sur des faits indiscutables qui sont ceux-ci : si on pouvait aller dans la lune, il y a longtemps qu’on y serait allé !

Il se rassied.

A-PLUS-B.

Bravo !


VLAN.

C’est évident !


MICROSCOPE.

Parbleu !


CAPRICE.

Vous ne savez pas ce que vous dites.


PHICHIPSI, très poliment à Vlan.

Pardon ! qu’est-ce qu’il a dit ?


VLAN, brusquement.

Il fallait écouter.


PHICHIPSI, très poliment.

Merci, monsieur.


COSINUS.

M. Oméga a la parole.


OMÉGA, se levant.

Je n’en veux pas !


RECTANGLE, vivement.

Je la prends… La proposition que je vais avoir l’honneur de formuler est de ne point conclure et de déclarer qu’il n’est pas impossible que ce soit possible, mais qu’il est possible que ce soit impossible.


TOUS LES SAVANTS.

Bravo ! bravo !


PHICHIPSI.

Qu’est-ce qu’il a dit ?