Page:Vanloo, Leterrier et Tréfeu, Le Voyage dans la Lune, 1877.djvu/16

Cette page a été validée par deux contributeurs.



VLAN.

Caprice, mon enfant, j’ai à te parler sérieusement. Et vous, mes fidèles sujets, écoutez aussi… la communication que je vais faire à mon héritier vous intéresse également. (Bas à Microscope.) Chauffe-moi ça !


MICROSCOPE, à pleine voix.

Vive le roi Vlan !


TOUS.

Vive Vlan !


VLAN.

Bien !… (À Microscope.) Maintenant, fais-moi passer la couronne. (Microscope donne un ordre. — Vlan reprend.) Je vous prierai de remarquer la façon dont j’ai prononcé ce mot héritier… Il n’est pas employé ici dans le sens ordinaire de rejeton, fils, progéniture… non ! C’est à dessein que je m’en suis servi dans son acceptation propre et rigoureuse : Héritier ; du verbe hériter d’où on a fait héritage. Héritier, substantif masculin singulier, qui veut dire : qui hérite. (À Microscope.) La couronne ?


MICROSCOPE, lui donnant la couronne qu’on vient d’apporter dans un écrin plat.

La voici !


VLAN, ouvre l’écrin et en sort la couronne dont il fait jouer le ressort absolument comme pour les chapeaux gibus, la prenant et la mettant sur sa tête.

Merci. (Haut.) Maintenant, vous voyez cette couronne, que je viens de faire redorer à neuf ; cette couronne que je porte depuis près de trente ans avec éclat et distinction ! Eh bien ! cette couronne, aujourd’hui je la sens peser sur ma tête. Je l’ôte et je la cède à mon fils, au prince Caprice !

Mouvement d’étonnement.

CAPRICE.

À moi !…


VLAN, la lui posant sur le front.

Mets-toi ça sur le chef. (À Microscope.) Chauffe donc, animal !


MICROSCOPE, criant mais sans conviction.

Vive Sa Majesté Caprice !


TOUS.

Vive Sa Majesté Caprice !