Page:Un été à la campagne, 1868.djvu/136

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



LETTRE VINGT ET UNIÈME.


Adèle à Albertine.
B…, 5 juillet 18…

Me J… a gagné sa cause, sois satisfaite, chère Albertine ; il est vainqueur sur toute la ligne ; c’est la nuit passée que Rose a succombé, après une héroïque défense… Honneur au courage malheureux !

Bien que je n’aie pas vu l’action dans ses détails intimes, j’en ai cependant assez entendu pour m’en faire l’impartiale historienne.