Page:Trudelle - Paroisse de Charlesbourg, 1887.djvu/3

Cette page a été validée par deux contributeurs.

DÉDICACE

----


À mes co-paroissiens de Charlesbourg,


Voulant utiliser les loisirs de l’aimable solitude que j’habite, sur les bords de l’historique petite rivière Saint-Charles et en regard de la belle paroisse de Charlesbourg, je me suis rendu bien volontiers à la demande que m’a faite votre digne curé actuel, M. Hoffman, en prenant possession de son nouveau poste, le 4 novembre dernier, 1886, d’écrire l’histoire de cette ancienne et importante paroisse qui m’a vu naître, dans laquelle se sont écoulés les jours heureux de mon enfance et où reposent ceux que j’ai le plus estimés et le plus aimés dans ma vie.