Page:Tourgueniev - Premier Amour, trad. Halpérine-Kaminsky.djvu/228

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Je me rappelle qu’alors, au chevet de cette pauvre vieille, mon cœur se serra d’angoisse au souvenir de Zinaïda, et je voulus prier pour elle, pour mon père et pour


FIN