Ouvrir le menu principal

Page:Tolstoï - La Puissance des tenebres.djvu/44

Cette page n’a pas encore été corrigée


NIKITA

Je ne comprends absolument pas ce que vous me demandez.

AKIM

Pour ainsi dire, des bêtises... tail... des bêtises, en a-t-il eu des bêtises, entre vous, pour ainsi dire ?

NIKITA

Beaucoup. Avec une cuisinière, on plaisante quand on n’a rien de mieux à faire, on joue de !’accordéon, tandis qu’elle danse; et sais-je quelles bêtises encore ?

PETR

Toi, Nikita, ne fais pas !e malin. Et ce que ton père te demande... réponds-lui sans détours.

AKIM (solennellement)

Nikita, tu peux cacher quelque chose aux gens, mais à Dieu, tu ne peux rien lui cacher... Toi, Nikita, pour ainsi dire... taie... ne t’avise pas de mentir. Une orpheline, elle, pour ainsi dire, qu’on peut offenser impunément... une orpheline, pour ainsi dire... Et parle pour le mieux.

NIKITA

Mais puisqu’il n’y a rien à dire ! J’ai dit absolument tout, car il n’y a rien à dire !