Ouvrir le menu principal

Page:Tolstoï - La Puissance des tenebres.djvu/203

Cette page n’a pas encore été corrigée


VARIANTE DU (JUATIHI?3ME ACTE MITRITCH (?coutant). Ils font efii?ctivement quelque vilenie. Oae cela les gentle cornroe une montagne! Ou'elles sent ignobles, ees babas, aussi ! Les moujiks, certes, ne valent pas chef, mais !os babas ! .... Des I?uves ! Elles Wont peur de rich. ANIOUTKA (se soulevant). 'Petit grand-p?re ! h? ! petit gcand-pbre. ?ITRITCH Ouoi, encore ? ANIOUTKA Hier un passant quis'est arr?t? la nuit, cliez nous, disair que, iorsqu'un enfant meurt, son/?mo vole droit au ciel. Est-ce vrai ? MITRITGH Eh ! qui le sait ? ?la doit ?tre vrai. Mais pourquoi? ANIOUTKA Au tooins, si je toourals, moi... (Elle se met & pleurer.) MITRITCH Si tu meurs, tune compteras plus. ANIOUTKA ?usqu'/? dix ans, on est encore un enfant, et'l'/?me peut encore voler/? Dieu; apres, elle se salit. , Digitized b?