Ouvrir le menu principal

Page:Tolstoï - La Puissance des tenebres.djvu/179

Cette page n’a pas encore été corrigée


ACTE IV A?;lS$1A (toujours II m'a d?j? assez bafou?e, avec sa gueuse. Mais en voila assez. Au moins, je ne serai plus la seule... II sera aussi un assassin...; qu'il sache ce que West. MATRENA Allons, allnos, voil? qu'eile s'?chauffe. Toi, ma fille, ne te f?che pas... doucement, doucement; ? vaut mieux. �a donc retcouvec la fille. Lui fern sa t?sogne. (Elle sult NIKITA ave? la lanterns. NIKITA entre dans le cave.) ANISSIA Et c'est ? lui aussi que j'ordonnerai d'?touffer son b?tard. (S'nnlmnnt de plus en pins.) Je me suis assez fatigu6e ? tirer, toute seule, los os do Petr... Qu'il en't?tt% ? son tour. Jo n'aurai pas m?me piti? do moi, je l'ai dit, que ]e n'aurai pas piti? ! NIKITA (de la cave,/t MATRENA: ) !?claire-moi donc! MATRENA (Elle l'Se?ire. A ANI$SIA.) il creuse. �ale chercher. ANI$SIA Resto avec lui, car le gueux serait encore capable de se sauver; et moi, je vais l'apporter. Dioit,zed by GOOg[C