Ouvrir le menu principal

Page:Tolstoï - L’Esprit chrétien et le patriotisme.djvu/79

Cette page a été validée par deux contributeurs.


nuera durant la paix, et la christianisation des peuples, qui déjà nous gagnait, sera retardée de nouveau de plusieurs dizaines, de plusieurs centaines d’années. Et ceux qui y auront intérêt diront encore que la guerre est nécessaire, puisqu’elle a eu lieu, et ils y prépareront les jeunes générations en leur tournant la tête dès leurs premières années.