Ouvrir le menu principal

Page:Tolstoï - L’Esprit chrétien et le patriotisme.djvu/70

Cette page a été validée par deux contributeurs.


que Guillaume, à la tête de la Triple Alliance, vînt troubler la paix, il est bien plus dangereux encore aujourd’hui que la France assume ce rôle, elle, qui ne peut se consoler d’avoir perdu deux provinces. La Triple Alliance s’intitulait la Ligue de la Paix, tandis qu’elle était pour nous la Ligue de la Guerre. Tout de même, aujourd’hui, l’alliance franco-russe ne peut représenter autre chose que ce qu’elle est en réalité, à savoir, une ligue de la guerre.

Puis encore, s’il est vrai que la paix dépende de l’égalité des forces, comment déterminer les unités entre lesquelles se fera l’équilibre ? L’Angleterre soutient que l’alliance franco-russe la menace, et qu’il lui faut, par suite, constituer une nouvelle ligue. En combien d’unités d’alliance