Ouvrir le menu principal

Page:Tolstoï - L’Esprit chrétien et le patriotisme.djvu/59

Cette page a été validée par deux contributeurs.


V


Personne ne songe à la guerre, mais on y consacre des milliards, et des millions d’hommes sont là sous les armes dans les deux pays.

— Mais on fait tout cela pour assurer la paix. Si vis pacem, para bellum. L’empire, c’est la paix ; la république, c’est la paix.

— S’il en est ainsi, pourquoi, chez nous, en Russie, les journaux destinés aux gens éclairés expliquent-ils les avantages que présente notre alliance avec la