Ouvrir le menu principal

Page:Tolstoï - L’Esprit chrétien et le patriotisme.djvu/18

Cette page a été validée par deux contributeurs.


entre les peuples russe et français. Partout on vous accueillera en amis.

« Le Gouvernement et toute la France vous souhaitent la bienvenue, à vous et à vos compagnons, car vous représentez un peuple grand et généreux. » L’amiral répondit qu’il était hors d’état d’exprimer toute sa reconnaissance : « L’escadre russe et toute la Russie, ajouta-t-il, vous seront reconnaissantes de votre accueil. » Après avoir échangé quelques mots avec le ministre, l’amiral le remercia derechef de l’accueil qui lui était fait, et ajouta : « Je ne veux pas me séparer de vous sans prononcer cette parole qui est gravée dans tous les cœurs russes : « Vive la France[1] ! »

  1. Siélski Viéstnik, 1893, n° 41.