Ouvrir le menu principal

Page:Tolstoï - L’Esprit chrétien et le patriotisme.djvu/16

Cette page a été validée par deux contributeurs.


coups de canon tirés en l’honneur de l’escadre française ; le cuirassé français répondit par une double salve de trente coups de canon. Sur les vaisseaux français retentit l’Hymne russe. Les matelots français se pressaient sur les mâts et sur les vergues. Des cris de bienvenue montent de partout ; des toques de marins, des chapeaux, des mouchoirs s’agitent en l’honneur des chers hôtes. De tous côtés, sur la rade et sur le rivage retentissent des cris de : « Vive la Russie ! vive la France ! »

« Conformément au règlement maritime, l’amiral Avelane descendit à terre avec les officiers de son état-major, afin de saluer les autorités locales. Sur la jetée, les Russes furent reçus par l’état-