Ouvrir le menu principal

Page:Tolstoï - L’Esprit chrétien et le patriotisme.djvu/154

Cette page a été validée par deux contributeurs.


leurs revues et leurs manœuvres et, d’une façon générale, tous les préparatifs du meurtre sont les choses les plus utiles et les plus importantes pour le peuple.

De même aussi, le clergé qui prêche le patriotisme, et les journalistes, et tous ceux qui font des vers ou des manuels patriotiques, pour lesquels ils reçoivent de belles récompenses, tous croient la même chose. Il n’existe pas non plus de doute à cet égard dans l’esprit des ordonnateurs de fêtes semblables aux fêtes franco-russes, qui s’attendrissent en prononçant leurs discours et leurs toasts patriotiques. Tous ces gens agissent ainsi inconsciemment, parce qu’ils sont forcés d’agir ainsi, car leur existence est tout entière fondée sur cette duperie et ils ne sauraient rien faire