Ouvrir le menu principal

Page:Tolstoï - L’Esprit chrétien et le patriotisme.djvu/128

Cette page a été validée par deux contributeurs.


Mais quelle peut être la signification de ce sentiment à notre époque chrétienne ? Pourquoi un homme ira-t-il, de nos jours, s’il est Russe, tuer des Français ou des Allemands ? s’il est Français, tuer des Allemands, quand il sait fort bien, si peu instruit soit-il, que ces peuples contre lesquels bouillonne sa haine patriotique ne sont pas des barbares, mais des chrétiens, comme lui, qui souvent même professent la même communion, qui, comme lui, ne désirent que la paix, l’échange pacifique du travail, et qui souvent sont liés à lui par des intérêts de travail commun et par des intérêts commerciaux ou intellectuels ? Il arrive même qu’un homme trouve chez un peuple voisin plus d’éléments utiles et plus de traits de ressemblance que chez