Ouvrir le menu principal

Page:Tolstoï - L’Esprit chrétien et le patriotisme.djvu/112

Cette page a été validée par deux contributeurs.


en Russie, chaque fois que l’empereur passe dans une ville, on habille des paysans et des ouvriers de fabrique pour aller à sa rencontre : c’est partout ainsi, bien que d’une façon moins grossière, qu’on prépare les manifestations patriotiques. Ainsi, les réjouissances franco-russes, qui nous paraissent l’expression des sentiments du peuple même, ont été préparées de longue main, avec beaucoup d’art et excitées par le Gouvernement français.

Dès qu’on sut que la flotte russe viendrait — je cite encore ici le Siėlski Viėstnik, organe gouvernemental composé d’extraits d’autres journaux, « non seulement toutes les villes et tous les bourgs situés sur la ligne de Paris à Toulon, mais encore un grand nombre de localités situées fort loin