Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol19.djvu/440

Cette page a été validée par deux contributeurs.


faire. Et puisque tu m’as rappelé Dieu, je tuerai demain deux hommes de plus. Je te tuerais bien aussi tout de suite, mais je ne veux pas me salir les mains. Seulement, dorénavant, ne te trouve pas sur mon chemin.

Sur cette menace, le brigand partit. Cependant il ne revint point et le filleul vécut tranquillement huit années durant.