Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol19.djvu/332

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



VII

Le matin, le frère aîné, Simon le Guerrier, apprit tout cela et vint trouver Ivan.

— Apprends-moi, dit-il, où tu as pris tes soldats et où tu les as cachés.

— Qu’en veux-tu faire ?

— Comment ! Ce que j’en veux faire ? Mais avec des soldats on peut tout. On peut conquérir tout un royaume.

— Ah ! que ne le disais-tu plus tôt ! fit Ivan étonné. Je t’en ferai tant que tu voudras. Précisément la sœur et moi avons beaucoup moissonné.

Ivan amena son frère devant la grange et lui dit :

— Attention ; moi, je vais en faire, et toi, tu les emmèneras, car s’il fallait les nourrir, en un jour ils dévoreraient tout le village.

Simon le Guerrier promit d’emmener les soldats,