Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol19.djvu/326

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



V

Le diablotin de Tarass ayant achevé sa besogne cette nuit-là, alla rejoindre ses camarades, comme il avait été convenu, et se liguer avec eux contre Ivan. Il vient au champ, cherche, cherche ses compagnons : personne. Il ne trouve qu’un trou. Il s’en va à la prairie, trouve une queue dans le marécage, et, dans les seigles, un second trou. « Ah ! pense-t-il, il leur sera arrivé malheur. Il faut donc les remplacer pour combattre Ivan. »

Et le diablotin s’en alla à la recherche d’Ivan. Celui-ci, ayant déjà fini sa besogne dans les champs, était maintenant en train d’abattre des arbres dans le bois. Ses frères, se trouvant à l’étroit dans la maison d’Ivan, lui avaient ordonné de couper du bois et de leur construire une nouvelle maison.

Le diablotin courut à la forêt, se glissa dans les branches et entreprit de gêner Ivan dans sa be-